À propos de

L’Ader est une association fondée en 1980 suite à la prise de conscience de la finitude des ressources fossiles et du danger que représente l’énergie nucléaire. Sa mission première a été de démontrer la viabilité des énergies renouvelables, dans un climat politique majoritairement dubitatif. Elle compte plus de 300 membres, privés, entreprises et collectivités publiques, localisés principalement en Suisse romande.

L’Ader hier…

À l’époque des fondateurs, le comité rassemble des personnes d’horizons variés : chercheurs, industriels, et –caractéristique marquante de l’association– des gens du terroir, paysans ou vignerons. Biomasse, cogénération, mini hydraulique, petit éolien, … Dès les débuts, l’activité est foisonnante dans tous les domaines alors inexplorés des nouvelles énergies renouvelables. L’Ader met un point d’honneur à oeuvrer et à convaincre d’abord par la pratique. Parallèlement à ses activités de recherche et de développement, l’Ader couvre les champs d’action de la sensibilisation, de l’information et de la prise de position face à l’actualité politique.

… aujourd’hui…

Le contexte politique et social a évolué. Les collectivités publiques, les bureaux de conseils et d’ingénieurs ont repris les activités de sensibilisation et de recherche initiées par l’Ader. Plusieurs des projets de l’Ader sont devenus autonomes, qu’ils soient professionnels ou associatifs : MHyLab le laboratoire de mini-hydraulique, ADER-S le projet humanitaire d’autonomisation solaire au Sahara occidental et ITEX, l’exposition itinérante délivrant un message pédagogique aux jeunes.

… et demain

Le développement des techniques n’est à notre avis plus le point central de la transition énergétique. À côté de cela, l’évolution sociale et des modes de vie sont déterminantes. Nous souhaiterions à l’avenir intégrer deux thématiques nouvelles ressorties lors d’une enquête auprès de nos membres: « Accompagner les habitants dans la transition » et « Être un carrefour de référence pour la transition énergétique »